Notre site Web utilise des cookies.

Une majorité de ces cookies est essentielle pour le bon fonctionnement du site. Vous pouvez bloquer ou supprimer ces cookies, mais ceci peut provoquer un mauvais fonctionnement du site. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies, nous vous invitons à lire les directives sur la protection de la vie privée.

Loading

L’EXPÉRIENCE D’UN MONDE DE RÊVE

Le Königssee et le Watzmann sont épaulés par une autre attraction: depuis le mois de juin 2015, le Hans-Peter Porsche TraumWerk est, en effet, une autre destination attirant les visiteurs dans le pays de Berchtesgaden. Situé directement sur l’A8, cet ensemble architectural invite à découvrir toutes sortes de jouets mécaniques en métal et l’une des plus grandes installations ferroviaires en miniature d’Allemagne. Toute une flotte de matériels de nettoyage professionnels y est en service tous les jours pour assurer un haut brillant et une propreté irréprochable. Uniquement du personnel interne se charge du nettoyage pour garantir la protection des précieux objets exposés. Et il y en a beaucoup!

Pas moins que le haut brillant

«La propreté est, pour nous, essentielle, et ceci pas seulement pour des raisons esthétiques qui sont, bien sûr, évidentes, mais aussi pour des préoccupations techniques», dit Andreas Mussak, fondé de pouvoir du TraumWerk. «En effet, pour un exploitant d’un univers de trains miniatures si complexe, la poussière est automatiquement une ennemie.» La taille de l’équipe de nettoyage interne souligne l’importance accordée à une propreté impeccable au TraumWerk. Martina Hogger, cheffe de cette «Cleaning Team», chargée des tâches d’entretien et de nettoyage, est de la partie dès le début, et ce avec toute sa passion: «Nous aimons le travail ici», dit la spécialiste qualifiée du nettoyage de bâtiments, originaire de Haute-Bavière, un sourire sur les lèvres. Son équipe travaille tous les jours de la semaine, soit aussi le lundi quand cet univers de découverte est fermé. Tandis que, pendant les jours d’ouverture, le nettoyage d’entretien classique est au programme, le lundi est réservé au nettoyage en profondeur, soit le lavage des moquettes et des capitonnages ou encore le nettoyage des fins objets délicats exposés dans les vitrines.


L’agilité d’un auto-scooter

La flotte Kärcher du TraumWerk comprend 16 machines. Ses fleurons: l’autolaveuse autoportée B 150 et sa petite sœur la B 40, une machine autotractée facile à manier. Tandis que, pour la B 150, les dimensions de tous les éléments sont presque doublées (réservoirs d’eau propre et d’eau sale de 150 l chacun, largeur de travail de 90 cm), la B 40 est dotée de réservoirs de 40 l pour une largeur de travail de 50 cm. «Pour nos finalités, la manœuvrabilité et le maniement facile des machines sont déterminants», précise la cheffe de nettoyage.

La fonctionnalité et la technologie des machines autoportées et autotractées sont néanmoins similaires. «Pour nettoyer le TraumWerk, nous avons consciemment opté pour la technologie de brosse-rouleau au lieu de la technologie de brosse disque. Celle-ci fournit, en effet, une grande pression d’applique pour une petite surface d’appui», explique Monsieur Weber de chez Kärcher. «Ainsi, les sols fortement structurés, dont aussi les carrelages en grès cérames qui sont posés sur des grandes surfaces dans cet établissement, peuvent être nettoyés de manière fiable et littéralement jusque dans les moindres pores». Ces carrelages en grès cérame présentent, en effet, des pores qui s’élargissent vers le bas. «Ceci entraîne une certaine rétention des saletés dans les pores si l’on ne les débarrasse pas à l’aide du bon matériel», conclut Monsieur Web.

Parmi les matériels en service régulièrement le lundi: l’appareil d’injection-extraction Puzzi 10/1. Équipé d’un réservoir d’eau propre de 10 l, il est utilisé pour nettoyer en profondeur les revêtements de sol en feutre aiguilletée sur les îlots de jeu ainsi que les meubles capitonnés du restaurant. Le Puzzi fonctionne selon le principe de l’injection-extraction: au moyen d’un tuyau flexible de pulvérisation de l’eau et, en fonction du besoin, un détergent exempt de tensioactifs sont appliqués. Ensuite, l’eau sale est immédiatement aspirée.

Porsche Traumwerk

Un collant pour femme comme «accessoire

Aux multifonctions, les aspirateurs eau et poussières Kärcher comptent parmi les appareils polyvalents utilisés dans le TraumWerk. Il y en a cinq exemplaires, avec des volumes de cuve à déchets allant de 35 à 65 litres, et qui sont utilisés partout: en extérieur pour nettoyer le TraumWerk-Express ou pour dépoussiérer le matériel technique de la gare cachée, l’espace de l’univers ferroviaire en miniature, non visible pour les visiteurs. Le nettoyage des objets exposés dans les vitrines nécessite, quant à lui, une approche encore plus prudente et plus minutieuse. Là, aussi, les aspirateurs eau et poussières jouent leurs atouts, la puissance de leurs turbines pouvant être réglée en continu, ceci cependant que grâce à un « accessoire » très particulier. «Afin d’éviter que des petits objets ne pénètrent dans le filtre, nous misons sur le collant nylon classique», dévoile Madame Hogger. Cet accessoire insolite mais pratique est tendu simplement sur le tube d’aspiration – et voilà, il n'y aura plus de problème. «Le nettoyage peut être une activité vraiment créative», conclut Monsieur Mussak, chef du TraumWerk, un large sourire sur les lèvres. «Il faut toujours réfléchir et improviser – comme dans la vraie vie!»

Porsche Traumwerk



Ceci pourrait aussi vous intéresser:

Pas de peur des bolides

Pas de peur des bolides

La propreté irréprochable requiert plus qu’un balai à franges et un aspirateur à main. AIDA Cruises le numéro 1 allemand des croisières en mer en est bien conscient. Dans le cadre d’une collaboration de longue durée avec Kärcher, un concept de nettoyage détaillé parfaitement adapté a été développé.


L’histoire de l’autolaveuse

L’histoire de l’autolaveuse

Le nettoyage de sols au moyen de machines a vu le jour il y a plus de 100 ans. La première cireuse a été développée au début du XXe siècle dans le but de faciliter ce travail fastidieux.