Notre site Web utilise des cookies.

Une majorité de ces cookies est essentielle pour le bon fonctionnement du site. Vous pouvez bloquer ou supprimer ces cookies, mais ceci peut provoquer un mauvais fonctionnement du site. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies, nous vous invitons à lire les directives sur la protection de la vie privée.

Loading

LA SUCCESS STORY DE L’AUTOLAVEUSE

Le nettoyage de sols au moyen de machines a vu le jour il y a plus de 100 ans. La première cireuse a été développée au début du XXe siècle dans le but de faciliter ce travail fastidieux. Pendant les années 1930, une variante pour nettoyer les sols à l’eau fut lancée, suivie par l’intégration d’une fonction d’aspiration dans les années 1950: la première autolaveuse était née. Un autre jalon: en 1986, la première machine autotractée, équipée de brosses-rouleaux, frotte, aspire et balaie en une seule opération tout en améliorant la performance de nettoyage sur les sols structurés.

Scheursaugmaschine_Startbild.jpg

Au dépistage des besoins des clients

Depuis, l’autolaveuse est devenue un outil incontournable pour le nettoyage du sol. Pour son développement, nous ne laissons rien au hasard. La prise en compte des nécessités en évolution des clients est une évidence. Ainsi, il existe des modèles équipés de brosses-disques ou de brosses-rouleaux, des variantes spécifiquement conçues pour les zones confinées et les surfaces minimes, des stratégies de plate-forme pour une efficacité et flexibilité augmentée, des concepts écologiques destinés à ménager l’environnement et les ressources ainsi que des solutions innovantes améliorant l’ergonomie. Aujourd’hui, les autolaveuses entrent l’ère de la digitalisation grâce aux systèmes de gestion des flottes et des processus indiquant, ainsi, la direction vers l’avenir. Dans la suite, partez à un voyage dans le passé et le futur.


Rouleau ou disque?

Depuis les années 1950, les autolaveuses sont utilisées pour nettoyer les sols durs et souples en intérieur. La technologie monobrosse éprouvée fournissant de bons résultats, les brosses-rouleaux ne sont, à cette époque, que rarement mis en œuvre. Le tournant: l’année 1986 qui marque le lancement d’une machine autotractée aux brosses-rouleaux par le spécialiste en nettoyage Kärcher, renommé jusque-là notamment pour son matériel à haute pression et d’aspiration. Ainsi, l’entreprise répondit à un besoin très régional. En effet, tandis qu’en Asie, en Europe du Sud et aux États-Unis, souvent des revêtements de sol lisses sont utilisés rendant facile le nettoyage aux brosses-disques, en Europe centrale et du Nord, des revêtements structurés, dont des carrelages jointoyés ou des pierres naturelles aux surfaces rugueuses, sont plus répandus. Quelle que soit la nature du revêtement de sol, les brosses-rouleaux se caractérisent par une meilleure performance de brossage et de lustrage et, ainsi, par un résultat plus homogène, et ce, même en présence de fort encrassement. Les brosses-rouleaux fonctionnent, en effet, avec une forte pression d’applique, la surface d’appui au sol étant plus faible. En outre, des vitesses de rotation plus élevées par rapport à celles des brosses-disques peuvent être obtenues.

La marche triomphale des stratégies de plate-forme

La pression budgétaire croissante et les exigences de plus en plus élevées des clients – c’est un défi auquel fait face aussi le secteur du nettoyage des sols. Pour cette raison, le besoin en multiples variantes est indissociable de la demande de coûts d’investissement faibles. Dans ce contexte, depuis le début des années 2000, lors du développement de nouveaux modèles, une stratégie de plate-forme s’est imposée. Celle-ci repose sur l’idée d’intégrer un nombre le plus réduit possible de nouveaux éléments et de réduire, ainsi, nettement les coûts de développement et de production. Dans le même temps, un haut degré d’individualisation est possible ce qui ne pourrait pas être atteint de façon efficace et avantageuse en lançant différents modèles individuels. L’utilisateur peut, ainsi, configurer les récentes machines en fonction de ses besoins.

Scheuersaugmaschine3


Type de sol, superficie, degré d’encrassement, rouleau ou disque, fonctionnement à batterie ou sur réseau, avec ou sans toit protecteur, roues larges ou étroites – en fonction du fabricant, cette liste peut être aussi longue que celle en cas d’achat d’une automobile. Les accessoires innovants, dont le dosage automatique des détergents ou des systèmes permettant de créer des profils d’utilisateur pour l’opérateur, le technicien SAV ou le responsable du bâtiment à nettoyer, sont, eux aussi, un élément incontournable.

Prise en compte sans compromis de l’environnement

En fonction du pays et des usages, ces dernières années, la protection de l’environnement touche, de plus en plus, aussi les professionnels du nettoyage. Avec sa série eco!efficiency pour les utilisateurs professionnels, Kärcher a développé une gamme particulièrement écologique et hautement efficace. Nombreuses sont ses autolaveuses qui sont dotées de ce mode économe en énergie. Celui-ci fonctionne à puissance de soufflante et vitesse de rotation de brosse réduites et se caractérise par une consommation de détergent plus faible tout en bénéficiant d’une durée de marche prolongée et en étant plus silencieux et plus économe en énergie. Ainsi, par la simple pression sur un bouton, la consommation d’énergie et d’eau peut être réduite de 50% pour des résultats de nettoyage irréprochables.

Le futur – automatisation, etc.

Même si Kärcher a développé un robot de nettoyage et l’a testé sur le terrain de différents aéroports déjà en 1996, l’utilisation de solutions partiellement ou même entièrement automatisées sur toutes les surfaces n’est, pour l’instant, qu’une vision d’avenir. Certes, il existe déjà des machines de ce genre, mais elles sont majoritairement conçues pour les grandes surfaces et ne peuvent être utilisées de manière rentable que sur celles-ci. Sans aucun doute, la digitalisation et l’automatisation ouvriront de nouvelles opportunités aussi pour le nettoyage des sols, mais elles s’articuleront toujours autour d’une nette valeur ajoutée pour l’utilisateur. Si, un jour, la sécurité et la rentabilité se réunissaient à 100% dans le domaine de la robotique de nettoyage et que ces solutions convenaient alors aussi pour les petites surfaces et les zones confinées, une tendance pourrait être créée pour les 100 ans à venir.

Scheuersaugmaschine_3.jpg



Ceci pourrait aussi vous intéresser:

Pas de peur des bolides

Pas de peur des bolides

La propreté irréprochable requiert plus qu’un balai à franges et un aspirateur à main. AIDA Cruises le numéro 1 allemand des croisières en mer en est bien conscient. Dans le cadre d’une collaboration de longue durée avec Kärcher, un concept de nettoyage détaillé parfaitement adapté a été développé.


L’expérience d’un monde de rêve

L’expérience d’un monde de rêve

Le haut brillant et la propreté du Hans-Peter Porsche TraumWerk sont assurés par toute une flotte de matériels de nettoyage professionnels qui sont en service tous les jours – et qui sont maniés uniquement par un personnel internes.