Notre site Web utilise des cookies

Notre site utilise des cookies. Une majorité de ces cookies est essentielle pour le bon fonctionnement du site. Vous pouvez bloquer ou supprimer ces cookies, mais ceci peut provoquer un mauvais fonctionnement du site. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies, nous vous invitons à lire les directives sur la protection de la vie privée.

Loading

Hongqiao - la gare de tous les extrêmes

Avec environ 219 millions de passagers par an, la gare de Shanghai-Hongqiao située dans l’Est de la Chine compte parmi les plus grandes gares du monde. Elle affiche des allures de labyrinthe dont peu de personnes connaissent les secrets – Zhu Hongyan est l'une d'elles.

A la découverte de l'une des plus grandes gares du monde

Il reste dix minutes avant le départ du train express à destination de Pékin lorsqu’une jeune femme se précipite vers Zhu Hongyan. Le train partira voie huit, cette passagère s’est égarée dans l’immense hall. Zhu lui montre le chemin, l’accompagne sur quelques mètres. Sa valise à la main, la jeune femme fonce vers le contrôle des billets et y parvient de justesse, juste avant que les portes ne se referment.

Zhu Hongyan est en réalité la directrice adjointe d’une équipe de nettoyage de la gare de Shanghai-Hongqiao. Mais bien souvent, son métier l’oblige à improviser. Elle indique le chemin aux passagers. Elle les aide en cas de perte de leur téléphone portable ou s’ils ont besoin d’une assistance médicale. Son travail fait d’elle une gestionnaire qui est, certes, invisible aux yeux du plus grand nombre. Mais sa fonction est néanmoins indispensable dans une gare qui compte parmi les plus grandes du monde.

Jusqu'à 45 heures de train

Chaque jour, la gare de Shanghai-Hongqiao accueille environ 400 000 voyageurs. Ils viennent de tous les coins de Chine, parlent 300 langues différentes ainsi que des dialectes locaux. La gare permet aux passagers de se rendre n’importe où dans le pays. Pour parcourir les quelque 2 500 kilomètres qui la séparent de Kunming, le trajet peut durer jusqu’à 36 heures. Pour se rendre à Urumtchi, à 4 000 kilomètres de distance, il faut compter 45 heures.

De ce fait, de nombreux voyageurs emportent des sacs remplis de victuailles pour plusieurs jours. Des stands proposent des spécialités locales : du tofu mariné dans du thé, des cacahuètes grillées au chili et des prunes séchées. Le tout accompagné de thé vert sucré et de coca. Il arrive que tous les billets aient été vendus plusieurs jours avant le départ. Pour être sûrs de ne pas rater leur train, les passagers préfèrent arriver en avance pour ensuite dormir quelques heures sur place. Souvent avec la tête sur leurs bagages au beau milieu de la cohue.

Zhu

La propreté comme priorité absolue

"Il y a toujours foule ici", raconte Zhu. La quarantenaire est vêtue d’un chemisier blanc et d’un pantalon bleu. Ses cheveux sont soigneusement coiffés en chignon. Cela fait cinq ans qu’elle travaille dans cette gare à l’ouest de la mégapole. Au début, ce n’était qu’un travail comme un autre pour elle. Aujourd’hui, elle le considère comme un privilège spécial. Bon nombre de voyageurs les remarquent à peine, elle et ses collègues. Mais pour Zhu, c'est le signe d’un travail bien fait. "La propreté contribue au bien-être des passagers", affirme-t-elle. C’est aussi pour cette raison que la propreté est sa priorité absolue.

La gare est un système complexe dont Zhu connaît les rouages. Sans hésiter, elle se fraie son chemin à travers le chaos. Son équipe est chargée des étages deux et trois du bâtiment de trois étages. Elle se compose de 30 collaborateurs par poste. Avant, Zhu effectuait jusqu’à 50 000 pas par jour. Depuis cette année, son employeur, Huatie Lüfu, utilise du matériel de nettoyage Kärcher. Cela facilite nettement le travail de Zhu et de son équipe. Ainsi, le nombre de pas n’est dorénavant plus que de 10 000 par jour. Le reste du temps, elle conduit la B 250 R, une autolaveuse autoportée, et effectue des rondes dans la gare longue de plusieurs kilomètres.

Hongqiao travellers

Les machines apportent une plus grande sécurité

Presque tous les voyageurs ont sur eux des thermos de thé qu’ils peuvent remplir d’eau chaude aux toilettes et dans les trains. Étant donné que de longs trajets attendent beaucoup de ces passagers, ils en profitent également pour manger en vitesse avant le départ. Avant, Zhu et son équipe devaient accourir avec le seau et la serpillière en cas de maladresse. "Mais le séchage des surfaces était trop lent", déplore-t-elle. Il fallait veiller à ce que les passagers contournent l’endroit en question, sans quoi ils risquaient l’accident. Désormais, il suffit d'utiliser une autolaveuse et la zone est à nouveau propre et immédiatement praticable  après le nettoyage.

L’équipe communique par talkie-walkie pour coordonner les interventions nécessaires. Depuis cette année, ce sont plus de 50 machines Kärcher qui sont utilisées. Elles sont disponibles sur différents points de regroupement répartis dans le bâtiment. Les petites machines sont fabriquées en Chine, les grandes viennent d’Allemagne. Zhu n’y est encore jamais allée. Toutefois, ce pays ne lui est pas inconnu grâce aux nombreux produits de qualité qu’il exporte. Ce n’est pas sans raison que l’Allemagne est appelée le « pays des vertus » en chinois.

BR_Hongqiao

1

Au total, 27 autolaveuses autoportées Kärcher sont utilisées à la gare de Shanghai-Hongqiao.

2

parmi elles figure la BD 50/70 R Bp Pack Classic qui, avec son rayon de braquage réduit, convient particulièrement aux zones étroites et encombrées de la gare.

3

La B250 R est conçue pour le nettoyage de grandes surfaces.

4

Quelques autolaveuses autotractées et une autolaveuse pour escalators complètent la flotte des autolaveuses autoportées.


Le plus grand transit de voyageurs au monde

Un autre secret que Zhu est seule à connaître : son bureau. Le chemin pour y aller n’est pas sans rappeler les romans d’Harry Potter dans lesquels seuls les magiciens connaissent l’accès au quai 9 ¾. Afin d’accéder au bureau de Zhu, les visiteurs doivent traverser une boutique de jouets dont les rayons regorgent des héros d'enfance des petits chinois. Derrière la caisse se trouve une porte presque invisible dotée d’une petite serrure argentée. Avec la bonne clé, celle-ci s’ouvre sur une pièce dont on ne soupçonnerait guère l’existence vu de l’extérieur. À l’intérieur : un canapé, un bureau, un réfrigérateur et un micro-ondes. Il s’agit d’un petit havre de paix où les employés peuvent déjeuner, discuter des plannings d’intervention et prendre leur pause.

Le plus grand transit de voyageurs au monde

La période la plus stressante de l’année, ce sont les jours qui entourent la fête du printemps. Le Nouvel An chinois se fête au printemps. À cette occasion, jusqu’à 700 millions de personnes se rendent dans leur village d’origine – généralement en train. Cette fête est considérée comme la plus grande migration du monde. Les voyageurs sont chargés de cadeaux. Ceux qui en ont les moyens apportent à leurs parents un nouveau téléphone portable acheté en ville. Les paysans ramènent leurs fruits les plus juteux à leur famille. Des porcs entiers sont emballés et transportés sur l’épaule.

Hongqiao full 2

Tout n'est pas facile

Pour Zhu, ces journées ne sont pas toujours faciles. La quarantenaire vit à Shanghai depuis plus de dix ans. Son mari et elle travaillent tous les deux au service de l’entreprise publique. Leur village natal se trouve dans l’Anhui, une province à quelques centaines de kilomètres de là. Il est difficile d'inscrire ses enfants à l'école à Shangai lorsque l'on n'est pas né dans la ville. 

C’est pourquoi leur fille vit avec ses grands-parents. "Avant, elle me demandait souvent pourquoi tous les parents sauf moi revenaient pour la fête du printemps", raconte-t-elle. La voix de Zhu tremble lorsqu’elle se remémore ces souvenirs. "Mais je pouvais contribuer à ce que d’autres enfants voient leurs parents", reconnaît-elle au jourd’hui. La manière dont elle redresse les épaules en prononçant ces mots montre que cela l’emplit d’une certaine fierté. Elle hoche la tête avec conviction. Ces aspects-là aussi font partie de son métier. Par ailleurs, elle peut prendre des congés une fois la fête du printemps terminée et le calme revenu. Alors, Zhu et son mari montent dans le train qui les ramène à la maison – bien entendu depuis la gare de Shangai-Hongqiao.

 

Zhu

SHANGHAI EN 5 POINTS

  • Avec plus de 23 millions d’habitants, Shanghai est considérée comme la troisième plus grande ville du monde.
  • De nombreuses universités ainsi que de nombreux musées et instituts de recherche font de la métropole un centre culturel et éducatif important.
  • La ville de Shanghai possède le rang de province et dépend de ce fait directement du gouvernement central chinois.
  • Son port est le plus grand lieu de transbordement de conteneurs au monde.
  • L’excellent accès aux réseaux de transport a fortement contribué au grand essor économique de la ville
Shanghai