Notre site Web utilise des cookies

Notre site utilise des cookies. Une majorité de ces cookies est essentielle pour le bon fonctionnement du site. Vous pouvez bloquer ou supprimer ces cookies, mais ceci peut provoquer un mauvais fonctionnement du site. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies, nous vous invitons à lire les directives sur la protection de la vie privée.

Loading

Les plus longs camions du monde

Ils sont aussi caractéristiques de l’Australie que les kangourous et la grande barrière de corail: les trains routiers approvisionnent les zones reculées en marchandises de toutes sortes. Avec plus de 50 mètres de long et 130 tonnes, ce sont les rois de la route. Mais ces géants passent leurs journées exposés à des températures extrêmes et à la poussière. Un lavage classique ne pourrait pas en venir à bout.

Camion en Australie

Les rois de la route

L’origine du nom de la région de Pilbara en Australie occidentale fait débat. Pour certains, il vient du mot aborigène «bilybara», qui signifie «sec». Pour d’autres, il est dérivé du nom d'une espèce de poisson locale. D'où que vienne son nom, la région possède une nature d'une beauté spectaculaire et certains des paysages naturels les plus anciens au monde. Déserts sans fin, gorges rocheuses et agglomérations éloignées. Mais cette région a aussi un autre visage. Elle est le cœur de l'industrie minière australienne, qui nécessite le transport de grandes quantités de pétrole brut, de sel, de gaz naturel et de minerai de fer.

Pour connecter la région au reste de ce vaste pays, les conducteurs de trains routiers doivent parcourir de grandes distances. Les trains routiers sont d’énormes camions utilisés en Australie pour transporter des marchandises par voie terrestre vers des régions éloignées. C’est en Australie et nulle part ailleurs que l’on trouve le plus de trains routiers mais aussi les plus longs. Des centaines de ces véhicules roulent pour la société de logistique Linfox. Non seulement ils transportent les ressources naturelles extraites, mais ils approvisionnent également la région en biens de première nécessité  comme les produits alimentaires ou le carburant.
 
Rob Harrison conduit l’un de ces camions. Il est dans le métier depuis 20 ans et connaît la région comme sa poche. Du sable rouge du vaste paysage désertique aux eaux cristallines de l'océan, il a vu tout ce que la région a à offrir. Et il est conducteur de train routier par passion.

Rob Kärcher

La journée de Rob commence tôt

La journée de Rob commence tôt. « Je me lève à 4h30 et je fais du sport. » Pour rester concentré au volant durant plusieurs heures, il faut un certain équilibre. « J’aime aller nager avec des amis », mais il apprécie particulièrement le stand-up paddle. « Je pagaie alors comme un fou sur ma planche de paddle. » Après l’entraînement, il part au travail et se met au volant d’un camion qui vaut plus d’un million de dollars.

Une livraison importante

Aujourd'hui, direction Marble Bar, à 200 km vers l’intérieur des terres. Le diesel du réservoir de Rob est l'élixir de vie de la mine qui s’y trouve. « Sans nos livraisons, les générateurs rendraient l’âme, les cantines ne serviraient rien à manger, les machines ne fonctionneraient pas. »

Marble Bar est l’un des lieux les plus chauds du monde. Il n’est pas rare que la température dépasse les 40 °C. Cette région est inhospitalière et représente un défi pour les hommes et les machines. « Lorsque la température monte à 35 °C, il y a des tempêtes de sable. Elles sont très belles de loin, mais lorsqu’il faut les traverser on constate immédiatement que le sable s’infiltre partout », explique Rob. La poussière de minerai de fer que l’on trouve partout autour des mines fait le reste.

La région des extrêmes

Après avoir parcouru des centaines de kilomètres sur des routes sales et, dans certains cas, non goudronnées, tout est recouvert de poussière. «Il ne suffit pas de s’assurer que la livraison arrive à bon port. Je dois également m'assurer que le chargement est livré en toute sécurité, en parfait état et sans aucune contamination.» C'est pourquoi Rob vérifie les réservoirs et nettoie les vannes de raccordement du camion avant le déchargement du fret. Il est ensuite temps de reprendre la route, à travers le vaste paysage de Pilbara.

C'est la région des extrêmes: pendant la saison des pluies, la pluie est aussi intense que les températures sont élevées le reste de l'année. Entre novembre et mai en particulier, des précipitations soudaines et abondantes transforment rapidement les routes poussiéreuses en pistes boueuses. Cela représente également un défi pour les trains routiers. «300 kg de boue se collent rapidement au châssis du camion», explique Rob.

 

Camion qui traverse le désert

La propreté comme gage de sécurité

La poussière et le sable tout comme la boue humide compromettent la fiabilité des camions. Pour la société Linfox, des normes de sécurité élevées et des véhicules propres revêtent une importance primordiale. Un lavage de camions classique n'étant pas adapté aux trains routiers de plus de 50 mètres de long, Linfox a demandé à Kärcher de développer un système de nettoyage spécialement adapté aux véhicules surdimensionnés.
 
Les deux sociétés ont travaillé en étroite collaboration pour créer une installation de lavage unique, à la pointe de la technologie. Un processus de lavage en quatre étapes permet de nettoyer ces véhicules hors norme en un seul passage.

La première étape consiste à refroidir le train routier avec de l'eau froide. L’objectif est de protéger les surfaces avant le passage aux étapes suivantes. Le camion passe ensuite par un nettoyage du bas de caisse et du train de roulement tandis que simultanément, plusieurs buses rotatives haute pression nettoient les roues et les flancs du véhicule. Dans la troisième étape, un nettoyeur haute pression stationnaire avec quatre points d'utilisation sur deux niveaux pourra entrer en action si la saleté est particulièrement tenace et doit être éliminée manuellement. Lors de la quatrième et dernière étape, le train routier traverse un portique équipé de buses haute pression qui éliminent les résidus de salissure. Quand il ressort, ce géant de la route a retrouvé tout son éclat.

Semi remorque

15 minutes pour laver un camion de 50 mètres de long

«La station de lavage nous facilite la vie. Dans notre métier, le temps est toujours un facteur important.», déclare Rob. «Pouvoir nettoyer mon camion de 50 mètres de long en 15 minutes est juste incroyable.» Avant la mise au point de cette installation de lavage, les véhicules étaient nettoyés à l'aide d'un nettoyeur haute pression et de beaucoup d’huile de coude. Il fallait cinq heures pour nettoyer un seul camion - un temps précieux qui pourrait être mieux utilisé autrement. «Maintenant, j’ai juste à traverser le tunnel de lavage sans rien faire d’autre. Je roule tout droit et le système de lavage s’occupe du reste.»

Après l’arrêt pour le lavage du camion, il est temps de reprendre la route et de retourner dans les vastes étendues de Pilbara. «Malgré les conditions difficiles et une chaleur inhumaine, cela reste un lieu magique pour moi.» Rob oublie bientôt l'isolement, la solitude, la rudesse du travail et les longues journées quand son regard se porte sur ce paysage unique. « Il faut juste prendre le temps de regarder».

 

Camion sortant de l\'usine

LE PILBARA EN 5 POINTS

  • Le Pilbara est l’une des 9 régions d’Australie occidentale.
  • 67 000 personnes vivent sur un territoire de plus de 500 000 km².
  • Le climat se caractérise par des températures élevées et de faibles précipitations.
  • Le Pilbara dispose des plus grands gisements de minerai de fer au monde.
  • L’économie de la région est dominée par les industries minières et pétrolières, mais elle profite aussi du tourisme.
Pilbara