Loading

Pont Nihonbashi - Tokyo, Japon

Nihonbashi Brücke

Kärcher nettoie le pont historique Nihonbashi à Tokyo

Selon un célèbre proverbe, tous les chemins mènent à Rome. Au Japon, c’est plutôt au pont Nihonbashi qu’ils mènent, et ce depuis le 17e siècle; durant le règne de Tokugawa shogunate, les principales routes commerciales commençaient à cet endroit. Celles-ci étaient non seulement utilisées pour acheminer les biens, mais aussi par plusieurs voyageurs puisque les bateaux étaient un moyen de transport réservé exclusivement aux biens nantis. Le pont, qui fut construit en 1603 est donc le cœur symbolique du pays. À ce jour, il existe une plaque de bronze au milieu du pont sur la route marquant le point zéro à partir duquel toutes les distances à partir ou en direction de Tokyo étaient mesurées et affichées sur les autoroutes.

Puisque le pont en bois original a brûlé à plusieurs reprises au fil des siècles, le granit à l’épreuve du feu a été choisi pour sa dernière reconstruction en 1911. Ceci n’a cependant pas immunisé le pont contre la saleté : avec le temps, la poussière, la mousse et les algues se sont accumulées sur le pont de 52 mètres de long et 30 mètres de large, formant des incrustations noires allant jusqu’à une épaisseur de 2 mm à certains endroits. Les émissions produites par la circulation sur l’autoroute située à angle droit par rapport au pont ont également contribué à l’accumulation de saleté.

Une équipe d'employés allemands et japonais de Kärcher a entrepris la tâche de redonner la splendeur d’origine au pont Nihonbashi pour son 100e anniversaire. Une combinaison de nettoyage à pression et de pulvérisation de particules à basse pression s’est avérée être un processus efficace et sans danger pour le granit qui était fissuré et ébréché à certains endroits. Les ingénieurs en application ont commencé une étape de pré-nettoyage en utilisant des appareils à haute pression et de l’eau à une température d’environ 100°C. Des pistolets à jet GS ont ensuite été utilisés pour éliminer délicatement la saleté restante et la décoloration avec des produits de vaporisation comme le carbonate de calcium et le silicate d’aluminium, sans endommager la pierre en dessous. Afin de diminuer au minimum la pollution environnementale, le produit de vaporisation a été aspiré immédiatement en utilisant des aspirateurs à sec/humides. L’équipe a ensuite rincé la saleté résiduelle en surface en utilisant des nettoyeurs haute pression à eau chaude HDS 13/15.

Pont Nihonbashi

Le pont a échappé au bombardement par les forces aériennes de l'Armée américaine durant la Deuxième Guerre mondiale et est aujourd’hui l’un des deux ponts restants du règne de l’empereur Meiji Mutsuhito (1867 - 1912).

Le canal traversé par le pont est une ancienne douve qui reliait le siège du gouvernement des shoguns directement à la mer.

Puisqu’il s’agissait d’un carrefour historique des routes commerciales du Japon, un important centre commercial a été développé dans le secteur du pont Nihonbashi. Même s’il s’agissait auparavant d’un lieu où plusieurs pêcheurs, ouvriers et marchands travaillaient, celui-ci est maintenant devenu l’un des centres financiers et commerciaux de Tokyo.