Loading

Pont des mensonges - Sibiu, Roumanie

Lügenbrücke

Restauration du Pont des mensonges à Sibiu

En octobre 2006, Kärcher a nettoyé le Pont des mensonges dans la ville roumaine de Sibiu, qui a été nommée la « Capitale européenne de la culture » l’année suivante. Cette tâche a été effectuée en collaboration étroite avec des restaurateurs, des conservateurs et des scientifiques. Une attention particulière a été portée à la préservation des matériaux d’origine.

La structure qui fut érigée en 1859 fut le premier pont en fer forgé de l’Europe du Sud-Est et est très populaire en Roumanie. Il fut appelé le « Pont des mensonges » puisque la légende dit qu’il s’effondrera dès qu’un menteur essaiera de le traverser. La construction située au cœur même de la ville médiévale s'étend sur 10,5 mètres. Il est fabriqué de fer forgé et de brique et sa fondation est constituée de blocs de grès. Les barres en grès en forme de corniche transfèrent la force de réaction de l’arc du pont au mur de brique se trouvant directement sous celui-ci.

Dans le cadre des travaux de restauration, l’ancien mur et la pierre naturelle ont tout d’abord été brossés. Plusieurs centimètres d'épaisseur de saleté, d’accumulation et de croûte ont été retirés de la pierre. La saleté non adhérente a été éliminée en utilisant une basse pression de 2 à 3 bar à l'aide du pistolet à jet GS de Kärcher et certaines couches plus tenaces ont été usées et amincies. Le silicate d’aluminium a été utilisé comme produit de vaporisation. La section en fer forgé du pont fut décapée à l’aide d’un appareil à jet de glace de Kärcher. L’avantage de cette procédure de restauration est qu’elle n’est pas corrosive et très peu abrasive. Ceci a pour résultat que les anciennes couches qui se chevauchent les unes sur les autres peuvent être retirées délicatement pour la première fois sans détruire le revêtement de fer forgé qui offre une protection naturelle contre la corrosion.