Notre site Web utilise des cookies

Notre site utilise des cookies. Une majorité de ces cookies est essentielle pour le bon fonctionnement du site. Vous pouvez bloquer ou supprimer ces cookies, mais ceci peut provoquer un mauvais fonctionnement du site. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies, nous vous invitons à lire les directives sur la protection de la vie privée.

Loading

"Avoir une maison propre est essentiel pour tous"

La propreté importante pour tous

La comparaison internationale des habitudes en matière de nettoyage révèle des différences surprenantes

Le monde entier a un point commun en ce qui concerne le nettoyage : Pour presque tout le monde, il est important ou très important d'avoir un intérieur propre. Et le ménage fait tout simplement partie du quotidien, qu’il soit effectué régulièrement ou non. Mais que cela signifie-t-il exactement ? Qui investit le plus de temps et quels accessoires sont le plus souvent utilisés pour le nettoyage ? En tant que spécialiste des appareils de nettoyage, Kärcher voulait en savoir plus à ce sujet et a donc réalisé un sondage représentatif en collaboration avec les analystes de Research Now. Plus de 6 000 participants du Brésil, de Chine, d’Allemagne, de France, de Pologne et des États-Unis ont été interrogés au sujet de leurs habitudes de nettoyage personnelles. En peu de temps, de nombreux points communs, mais aussi des différences et des particularités spécifiques aux pays ont ainsi été dévoilées.

Les Brésiliens accordent une grande importance à la propreté, les Polonais sont plus généreux

Environ 90% des participants à l’étude dans le monde entier ont indiqué qu’il est important voire très important pour eux d’avoir un intérieur propre. Au Brésil, 97% des personnes interrogées accordent une grande importance à la propreté, ce chiffre s’élève à 87% en Pologne. Les autres cultures sont situées entre ces deux résultats. Les Allemands, considérés comme étant particulièrement ordonnés dans le reste du monde, sont en fait relativement dans la tranche inférieure de cette échelle de valeurs avec 89%. À la question combien de temps consacrez-vous au nettoyage de votre logement chaque semaine, les foyers allemands ont répondu en moyenne : 3 heures et 17 minutes. Les Allemands sont ainsi proches des autres pays interrogés (3h20). Au Brésil, les habitants consacrent en moyenne 4h05 au ménage, environ 10% des personnes interrogées ont même déclaré passer plus de 10 heures à faire le ménage.

Interview: Quel pays est le plus propre ?

Nous nous sommes entretenus avec Gerhard Reifmesser, directeur de l'étude de marché de Kärcher, au sujet des résultats étonnants et des différences constatées :

Monsieur Reifmesser, ceux qui prennent plus de temps pour le ménage obtiennent de meilleurs résultats en termes de propreté ?

Ce serait trop simplifié. Le temps passé est aussi lié aux appareils utilisés. Ceux qui utilisent des appareils électriques peuvent gagner du temps. La spécificité de la culture du ménage brésilien réside notamment dans le fait que le nettoyage est effectué manuellement et avec beaucoup d’eau. Dans les maisons, les sols en pierre sont très répandus et la cuisine est souvent ouverte d'un côté sur une sorte de terrasse, appelée Lavanderia. Le sol de la cuisine est donc également arrosé et nettoyé à l’eau. Un autre point marquant, ce sont les produits de nettoyage puissants et parfumés, un parfum frais est un signe de propreté.

Connaissez-vous les cultures de nettoyage dans le monde et leurs différences par votre propre expérience ?

Oui, en tant qu’analystes, nous accompagnons quasiment toutes nos études sur place, nous entretenons avec les personnes, nous observons leurs intérieurs ainsi que leur façon de nettoyer. Je passe environ un quart de mon temps de travail avec ce type d'études sur les marchés du monde entier pour nos produits.

D'après vos observations, quel pays est le plus propre ?

Au Japon. La mentalité japonaise présente quelques particularités dans ce domaine. Le nettoyage fait en quelque sorte partie du développement de la personnalité. Les écoliers et les étudiants apprennent déjà à nettoyer eux-mêmes leur école. Un adulte qui maintient son environnement propre est considéré comme une personne en accord avec elle-même. La communauté joue également un rôle particulier. Le dimanche, on peut voir beaucoup de volontaires qui entretiennent les installations publiques et collectent les déchets. Cela n’existe nul part ailleurs sous cette forme.

Au-delà des différences culturelles, existe-t-il également des points communs fondamentaux dans les habitudes de nettoyage ?

Pour simplifier : Tout le monde aime la propreté. Cependant, la perception de la propreté est propre à chaque individu et à chaque culture. En Grande-Bretagne, en Russie ou aux États-Unis, les habitudes de nettoyage d'un foyer japonais typique seraient perçues comme étant très exagérées.

Et à quel point les Allemands sont-ils attachés à la propreté ?

Si l’on considère le temps consacré en moyenne au ménage dans un foyer allemand, nous faisons partie du tiers inférieur. Le fait que l’Allemagne soit synonyme de propreté et de rangement est plutôt un cliché qu’une réalité. Pensez au grand ménage de printemps : Il s’agissait autrefois d'un véritable rituel, qui a presque totalement disparu aujourd’hui. D’autre part, comme indiqué précédemment, les appareils de nettoyage utilisés sont également importants. Les foyers allemands sont davantage équipés en appareils électroménagers électriques que la moyenne.

Gerhard Reifmesser im Dialog

Et les Japonais qui sont généralement considérées comme des passionnés de technologie ?

Une autre particularité japonaise entre en ligne de compte ici : l’espace restreint dans les logements. Même sur le marché chinois, que nous avons étudié, l’espace de vie est généralement plus grand. Les logements japonais sont petits, souvent étroits et répartis sur plusieurs étages. Au Japon, les appareils à batterie sont privilégiés. À cause du manque d’espace de rangement, ils sont le plus souvent rangés à des emplacements visibles. Cela entraîne d’autres types d’exigences en termes de design des produits. Kärcher a donc déjà développé quelques produits adaptés spécifiquement aux habitudes japonaises.

Combien de temps consacrez-vous personnellement au ménage chez vous chaque semaine ?

Je pense être à peu près dans la moyenne allemande. Cependant, mon épouse affirme devoir passer derrière moi de temps en temps. Il s’agit d’ailleurs également d'un phénomène mondial : Les hommes participent de plus en plus aux tâches ménagères, mais la responsabilité dans ce domaine incombe toujours principalement aux femmes.


Vue d'ensemble : les différences culturelles en termes de ménage

La dernière étude ainsi que quelques enquêtes précédentes sur le ménage ont permis d'établir un panorama de huit pays en Amérique, en Asie et en Europe. Les différences ne sont souvent pas si importantes, mais le plus souvent typiquement culturelles.

Une grande importance est accordée à la propreté de l’intérieur. Les foyers argentins consacrent beaucoup de temps au ménage. Environ 60% des Argentins passent plus de trois heures par semaine à faire le ménage. 10% des foyers y consacrent dix heures ou plus. Les appareils électriques sont peu répandus, l’utilisation de produits chimiques est cependant particulièrement élevée.

La culture du ménage au Brésil est très similaire à celle de l’Argentine. La propreté a une grande importance, le temps consacré est également élevé. Au Brésil, les relations familiales et de parenté ont une grande importance ; on fait souvent le ménage afin de pouvoir présenter un intérieur propre à ses visiteurs. À peine la moitié des Brésiliens utilisent des aspirateurs ou des nettoyeurs vapeur.

Même si plus de 90% des personnes interrogées considèrent que la propreté de leur intérieur est très importante, les Chinois sont ceux qui consacrent le moins de temps au ménage avec environ 2,5 heures par semaine. Dans plus de la moitié des foyers, deux ou plusieurs membres de la famille participent activement au ménage. Des efforts particuliers sont réalisés pour le nettoyage de la cuisine, notamment parce que les cuisinières à gaz sont très répandues en Chine et que les Chinois cuisinent souvent avec de l’huile.

Les Allemands ne sont pas vraiment fidèles à leur image d'amoureux de la propreté. Le temps consacré au ménage chaque semaine est dans la moyenne mondiale, l’importance accordée à la propreté est généralement élevée, mais est cependant inférieure à la moyenne des autres pays étudiés. Un tiers des personnes interrogées ont déclaré ne pas être toujours très regardant sur le ménage. Par ailleurs, les Allemands nettoient de façon efficace, car les foyers sont davantage équipés avec des appareils de nettoyage électrique que la moyenne.

Seuls 35% des Français trouvent le ménage pénible, les autres se mettent volontiers au travail. Environ deux tiers d’entre eux nettoient même lorsqu’il n’y a pas de saletés visibles. La répartition des rôles en France est traditionnelle : Les femmes se sentent responsables de la propreté de leur intérieur.

Même si les foyers japonais sont considérés comme étant particulièrement propres, 80% des personnes interrogées ont déclaré que le ménage était certes un aspect important, mais que cela pouvait aussi être pénible. Les foyers japonais sont ceux qui utilisent le moins les produits chimiques. Étant donné que les Japonais ont des logements très restreints par rapport à la moyenne internationale, seuls 13% d’entre eux consacrent plus de trois heures par semaine au ménage.

La Pologne présente une particularité : Les jeunes consacrent plus de temps au ménage que l’ancienne génération. La répartition des rôles entre les femmes et les hommes est par ailleurs traditionnelle : 80% des femmes déclarent être principalement ou seules responsables du ménage. Ce chiffre s’élève à seulement 43% chez les hommes.

Les citoyens américains accordent en moyenne plus d'importance à la propreté que les cultures européennes étudiées. Le temps consacré au ménage par semaine correspond exactement à la moyenne de toutes les personnes interrogées. En cas de visite de proches ou d’amis, les citoyens américains prennent particulièrement le temps de ranger leur logement. Environ deux tiers des foyers utilisent des appareils de nettoyage électriques comme des aspirateurs ou des nettoyeurs vapeur.