à l'heure de la production numérique

Industry 4.0

Une customisation dès la 1ère machine

Nouvelle ligne d'assemblage pour les autolaveuses

Fabriquer jusqu'à 40 000 variantes d'un seul et même produit de manière économique - tel est le défi auquel Kärcher est confronté lors de la fabrication de ses autolaveuses. Cela n’est devenu possible qu'en instaurant des process de production s’appuyant sur les principes de l'industrie 4.0. La nouvelle ligne d'assemblage a été conçue par le département Production de Kärcher en collaboration avec l'Institut Fraunhofer de Stuttgart. Elle est devenue opérationnelle en seulement deux mois. Depuis plus d'un an, le fonctionnement de la chaîne de production est une réussite. Carsten Schlenker, directeur de l'usine, explique : "Le nombre croissant de variantes rend de plus en plus difficile la fabrication optimisée par lots. De nouvelles options sur nos machines augmentent encore la complexité. Grâce à la nouvelle ligne d’assemblage, il est désormais possible de produire une seule machine, d'une manière économiquement viable. La fabrication de nouvelles variantes est devenu un processus simple."

Le point de départ de chaque production individuelle est la machine telle qu’elle a été configurée par le client lui-même. Il peut choisir entre de nombreuses variantes et une grande diversité d’équipement, pour configurer la machine conforme à ses exigences. Il existe, par exemple, quatre moteurs d'aspiration différents permettant d'adapter la machine à la tension et à la fréquence de l'alimentation électrique disponible ou pour l’équiper de batterie. La tête de lavage est disponible en plusieurs variantes – avec brosses-rouleaux ou brosses-disques de plusieurs largeurs et diamètres différents. Le panneau de commande est actuellement fabriqué en 13 variantes - On obtient ainsi une multitude de versions possibles.

 


De nouvelles technologies sont en place :

Scanning QR

Scan du QR code

Un QR code est attribué à chaque ordre de montage. Lors de la numérisation du code, les données comportant tous les détails relatifs à la machine commandée sont transférées sur une étiquette RFID réinscriptible. Une liste exhaustive des composants et des pièces détachées nécessaires à l'assemblage, jusqu'aux plus petites vis, est alors générée.

 

RFID Tag

Etiquette RFID sur le chariot d'assemblage

L'étiquette RFID est fixée à un endroit spécifique sur le chariot de montage.

Tankmodule

Le module "Réservoir d'eau" pré-installé

Le réservoir d'eau propre et d'eau sale, de grande taille et d'un seul tenant est pré-installé sur l'atelier de montage mobile.

Assembly

Assemblage des composants additionnels

Le collaborateur déplace maintenant le chariot le long de la chaîne de montage et agence les différents composants (flexibles, vannes, filtres, panneau de commande) sur le réservoir selon une séquence définie. Le chariot passe par différentes stations où se trouvent les composants et les outils de fixation dans des casiers prêts à l'emploi.

Pick by light

Le système Pick-by-light facilite le montage

Conformément aux process de l'industrie 4.0, l'étiquette RFID présente sur le chariot d'assemblage communique directement avec le système organisationnel de la chaîne de production et active le système pick-by-light. A chaque station, un voyant vert indique quelles pièces sont nécessaires pour la variante en cours de fabrication et dans quelles boîtes se trouvent ces pièces. Les écrans de chaque poste de travail affichent également les instructions de montage.

Un capteur situé au-dessus de chaque casier détecte le prélèvement de la pièce et éteint le voyant vert. La lumière au-dessus du casier contenant le composant suivant passe simultanément du bleu au vert. Et si le collaborateur prélève par erreur une pièce dans le casier adjacent, un voyant rouge s’allume.

 

Contrôle intelligent du banc d'essais

Ce nouveau process permet également un contrôle intelligent du banc d’essais. Un plan de test approprié est généré à partir de la configuration de la machine contenue dans l'étiquette RFID. C’est ainsi qu’est fabriquée une autolaveuse 100% conforme aux souhaits du client, de la commande jusqu'au contrôle final.

 

 


industrie 4.0

Industrie 4.0

                 


Vous pourriez également être intéressé:

Illustration de la digitalisation et du monde connecté

Tout est connecté

Digitalisation, intelligence artificielle et robotique : les mégatendances technologiques entraînent d'énormes bouleversements dans le monde de la fabrication à travers la planète. Les êtres humains, les machines et les processus sont de plus en plus étroitement imbriqués, alors que nous nous efforçons d'améliorer la productivité. Dans de nombreux cas, le travail physiquement pénible est éliminé pour les employés et remplacé par d'autres tâches nécessitant une expertise dans cet environnement de production toujours plus complexe. Personne ne sait exactement où nous allons, mais le voyage est certainement passionnant !

Illustration de l'avenir du stockage de l'énergie mobile

Un regard sur l'avenir du stockage mobile de l'énergie

Tout le monde parle de la technologie des batteries en ce moment, et le prix Nobel de chimie 2019 a même été attribué pour la recherche sur les batteries. Le stockage de l'énergie mobile a déjà ouvert de nouvelles perspectives dans tous les domaines de la vie, des téléphones portables aux véhicules électriques et même aux applications médicales. Faisons donc un rapide tour d'horizon du développement rapide de la technologie lithium-ion, examinons les tendances à venir et demandons si les formateurs ont vraiment besoin de lumière.

Illustration du thème "le plastique au fil du temps"

Le plastique au fil du temps

Il y a eu un moment, dans les années 1950, où tout a soudainement été fabriqué en plastique. Ce nouveau matériau polyvalent était peu coûteux et populaire en raison de sa durabilité. Il est vite apparu qu'il avait aussi des inconvénients et que le recyclage serait important. Aujourd'hui, le plastique fait l'objet de certaines critiques, mais de nombreuses applications sont tout simplement irréalisables sans ce matériau. Et diverses alternatives qui se prétendent durables ont un impact sur l'environnement d'une autre manière.