Le nettoyage de demain

Header_Smart_Cities_1

Le nettoyage en 2040

Les aspirateurs robots sont devenus depuis longtemps une réalité et les solutions de nettoyage en réseau s'imposent de plus en plus sur le marché domestique. Mais comment l'avenir s'annonce-t-il ? L'industrie du nettoyage ne peut pas se construire en s'appuyant sur des gadgets, si innovants soient-ils. Les clients sont conscients des coûts et le nettoyage n'est normalement pas un sujet qui suscite l'émotion. Alors que des tendances majeures comme la digitalisation, la mise en réseau, l'automatisation ou les capteurs se dessinent dans le monde du nettoyage, ce sont les besoins précis des clients qui seront le moteur du développement.

Smart_Cleaning_1

Le nettoyage des bâtiments du futur

Le nettoyage des bâtiments est une activité établie de longue date. Contrairement à d'autres industries, les nouvelles tendances ne se bousculent pas. Cependant, regarder vers l'avenir en se basant sur les besoins réels des clients, peut être à la fois innovant et visionnaire. Avec l'avènement du nettoyage connecté et des solutions utilisant des capteurs, le nettoyage à la demande n'est plus très loin. Cela permettra aux entreprises de propreté d'offrir à leurs clients des services personnalisés adaptés à leurs besoins et d'accroître le niveau de qualité et de satisfaction. Le recours à des robots de service à la demande ou les solutions de financement de type "pay-per-use" présagent également d'opportunités à ne pas manquer.

La data - la clé des nouveaux business modèles

Aujourd'hui, les solutions de gestion de flottes et de process accompagnent les entreprises de propreté dans leur quotidien, qu'elles aient besoin de connaître le nombre d'heures réellement effectuées par leurs équipes, l'état d'avancement du nettoyage sur un chantier ou un diagnostic de leur parc de matériel. La clé de ces solutions réside dans l'acquisition intelligente de données pertinentes, qui sont mises à la disposition des professionnels en temps réel et où qu'ils soient.

Vers le nettoyage à la demande

A l'avenir, la masse de données utilisables sera considérablement étendue et permettra de réaliser du nettoyage à la demande. L'avantage sera de pouvoir utiliser toutes les données disponibles dans un bâtiment intelligent. Les capteurs météorologiques peuvent fournir une indication des conditions météo, et par exemple, en présence de pluies abondantes rendre le nettoyage des sols nécessaire. Les capteurs des ascenseurs indiquent les étages les plus fréquentés. Les données de connexion et de déconnexion des réseaux WLAN ou simplement les calendriers Outlook indiquent quels bureaux ou salles de conférence sont utilisés. Un jour ou l'autre, les capteurs seront même capables de détecter directement le type et le degré de salissure. La liste des possibilités est infinie et atteste que le choix et l'évaluation des données pertinentes constituent une base pour travailler avec plus de précision. La tendance s'oriente, non plus vers une réduction de la prestation de nettoyage pour des raisons de coût, mais vers une planification intelligente et dynamique du nettoyage. Ce qui ouvre des opportunités pour de nouveaux business modèles : les prestations de nettoyage classiques pourraient être proposées à un tarif de base. Le nettoyage intelligent à la demande, sur lequel les clients peuvent compter, pourrait être facturé à des tarifs différents, comme c'est déjà le cas dans d'autres industries. La traçabilité digitale, tout comme l'enregistrement de la satisfaction des visiteurs par l'intermédiaire de bornes de service offrent la transparence nécessaire pour attester des prestations réalisées et justifier leur facturation.

Smart_Cleaning_2

Interview

Interview de Marco Cardinale, Directeur du Management Produits Autolaveuses et Balayeuses chez Kärcher, sur les exigences du nettoyage des bâtiments, le secret des robots de nettoyage autonomes et leur intelligence dans la vie de tous les jours. 

Sur le sujet du nettoyage de demain : de quoi ont besoin les professionnels de la propreté ?

Aujourd'hui, les entreprises de propreté sont confrontées à deux défis majeurs : d'une part, la pression sur les coûts, les coûts de main-d'œuvre représentant environ 80 % de leurs charges et, d'autre part, le fait que la main-d'œuvre est de plus en plus difficile à trouver et peut être utilisée de manière plus productive ailleurs. Notre rôle est de leur apporter le meilleur soutien possible dans leur travail et leurs process afin qu'ils puissent réduire leurs coûts globaux de nettoyage. La productivité et l'efficacité sont cruciales à cet égard.

En matière d'efficacité, les robots de nettoyage peuvent-ils faire la différence ? 

Ceci n'est actuellement possible et économiquement viable que sur de grandes surfaces non encombrées. Il existe sur le marché des autolaveuses robots, mais à notre avis, elles ne sont pas encore représentatives. Le coût de ces dernières est également trois à quatre fois plus élevé que pour des autolaveuses comparables. Et il y a encore place à l'amélioration en termes de sécurité, de fiabilité et d'autonomie - par exemple, la navigation ne fonctionne pas toujours de manière fiable et il faut toujours quelqu'un pour remplir et vider les réservoirs.

Portraet_Cardinale
Smart_Cleaning_3_2

Les robots de nettoyage

Les robots de nettoyage ne seraient-ils donc pas viables pour un marché plus large ?

Pour des utilisations plus complexes comme le nettoyage de bureau, avec de nombreuses espaces encombrées, les robots de nettoyage ne peuvent actuellement pas égaler l'efficacité d'un agent d'entretien. Il existe cependant de nombreux domaines d'application dans lesquels l'utilisation d'un robot est concevable et efficace avec les technologies actuellement disponibles. L'essentiel pour nous est d'offrir 100% d'efficience et de sécurité, surtout si les robots sont destinés à être utilisés dans des espaces publics. Le développement est extrêmement complexe. La technologie des capteurs, par exemple, doit offrir une perception environnementale qui garantit un fonctionnement du robot sans collision, qu'une étagère tombe dans un supermarché ou qu'une personne se mette en travers de son chemin. Le défi consiste à relier intelligemment les différentes technologies, ce qui nécessite des logiciels très performants.

A quoi ressemblerait votre robot de nettoyage parfait, et où serait-il utilisé ?

C'est un robot de nettoyage qui atteint une autonomie maximale et qui peut être utilisé sur toutes les surfaces de façon sécuritaire et économique. Ce serait la percée à réaliser au cours des trois à cinq prochaines années, et que les solutions actuelles n'ont pas encore apportées. Cela nous permettrait d'ouvrir de nombreux domaines d'application, même dans les lieux publics très fréquentés.

Et en se projetant un peu plus loin, y aura-t-il des robots de nettoyage intelligents ?

Bien entendu, la combinaison de la digitalisation, c'est-à-dire la mise en réseau intelligente des données, et de l'automatisation, c'est-à-dire de la robotique, peut offrir un grand nombre de possibilités. Mais je pense que dans notre secteur, nous devons toujours nous demander ce qui apportera réellement de la valeur ajoutée à nos clients et adapter nos solutions à leurs besoins. Ce principe directeur s'applique également à une intelligence globale.


Kärcher Fleet - Système de gestion de parcs machines

Fleet-1

Kärcher Fleet est un système télématique pour la gestion des parcs de machines.

Fleet-2

Les machines envoient les données de performance au serveur Cloud via GPS et réseau mobile.

Fleet-3

Les entreprises de propreté peuvent utiliser ces données pour savoir où leurs autolaveuses et balayeuses sont déployées, quand elles ont été utilisées, pour quel travail et quel est leur état.


Comment allons-nous nous attaquer à la poussière et à la saleté entre nos quatre murs à l'avenir ?

Nous nous relaxons sur la terrasse et contrôlons toutes les fonctions de Smart Home & Garden avec une seule application, via nos lunettes intelligentes ou directement par la pensée. Soudain, nous remarquons qu'un composant de notre tondeuse à gazon robotisée est cassé. Sans plus attendre, nous scannons le code-produit, sélectionnons le composant correspondant via l'application, l'imprimons sur notre imprimante 3D et l'installons. Pendant ce temps, un capteur sophistiqué dans la cuisine a détecté que le four a besoin d'être nettoyé. La porte du four s'ouvre automatiquement et, via le cloud, active la station de nos mini-drones de nettoyage qui, équipés du produit approprié, nettoient minutieusement le four. Une fois que tout fonctionne parfaitement à la maison, nous emmenons notre vélo à la station de lavage et nous le faisons polir par des robots de nettoyage jusqu'à ce qu'il brille. En chemin, nous passons notre commande pour le dîner et notre robot domestique acceptera la livraison qui sera ssurée par un drone de transport.


Même si beaucoup de choses ressemblent encore à de la science-fiction, elles deviendront une réalité avec les technologies actuelles et les attentes des consommateurs. En se projetant encore plus loin dans le futur, apparait la perspective d'une connexion directe établie entre les machines et le cerveau, sans écran tactile, ni champ de saisie - seulement une interface entre nos pensées et les machines. De tels développements sont basés sur des concepts de l'ingénierie médicale.

Smart_Cleaning_4