DITES NON A LA POUSSIÈRE

Santé au travail - Ne laissez pas vos poumons filtrer les poussières.

L’exposition aux poussières est nocive pour la santé

Nos poumons ne sont pas faits pour être exposés aux poussières fines. Et surtout pas en grandes quantités. Ce sont ces grandes quantités qui peuvent être extrêmement dangereuses. C’est la raison pour laquelle les maladies pulmonaires chroniques figurent aux premières places des maladies fréquemment enregistrées. Leur coût de traitement s’élève à plusieurs milliards d’euros. Quel est le prix de votre santé ?

A quelles poussières êtes-vous exposés?

  • Poussières de quartz et d’amiante
    • Elles sont spécialement dangereuses et sont cancérogénes.

  • Poussières toxiques et cancérogènes
    • De plomb, de cadmium, de vanadium ou de manganèse, elles endommagent non seulement les poumons, mais également d’autres organes tels que le foie ou la rate. De telles poussières sont notamment produites lors de soudures.

  • Poussières de bois
  • Poussières allergènes
    • D’origine principalement végétale ou animale, elles apparaissent par exemple lors de travaux de nettoyage sur ou dans des bâtiments contaminés par des excréments d’oiseaux. Les moisissures et les micro-organismes peuvent également causer des allergies.

  • Poussières fibrinogènes
    • Elles entraînent la formation de cicatrices et, suite à une exposition fréquente sur de longues périodes, une transformation progressive du tissu pulmonaire. Les pneumoconioses provoquées par le quartz et l’amiante font partie des maladies professionnelles reconnues les plus fréquentes.
Exposée à la poussière

Classes de poussières

EN 60335-2-69 / IEC 60335-2-69

Classe de poussière

L

Taux de perméation max.

≤ 1.0 %

Adapté pour

  • Poussières avec des valeurs LEP > 1 mg/m³

Application

  • Poussières de chaux
  • Poussières de gypse

Classe de poussière

M

Taux de perméation max.

< 0.1 %

Adapté pour

  • Poussières avec des valeurs LEP ≥ 0.1 mg/m³
  • Poussières de bois jusqu'à max. 1200 W/50 l

Application

  • Poussières de bois (hêtre, chêne)
  • Poussières de peinture
  • Poussières de céramiques
  • Poussières de plastiques

Classe de poussière

H

Taux de perméation max.

< 0.005 %

Adapté pour

  • Poussières avec des valeurs LEP < 0.1 mg/m³
  • Poussières cancérigènes (§35 GEStoffV [réglement allemand relatif aux substances dangereuses])
  • Poussières pathogènes

Application

  • Poussières cancérigènes (plomb, charbon, cobalt, nickel, goudron, cuivre, cadmium, etc.)
  • Moisissures, bactéries
  • Germes
  • Formaldéhyde

Classe de poussière

Exigence supplémentaire Amiante*

Taux de perméation max.

< 0.005 %

Adapté pour

  • Poussières contenant de l'amiante

Application

  • Les poussières d'amiante provenant des radiateurs à accumulation ou des murs coupe-feu

Classe de poussière

Poussières explosives (zone ATEX 22)

Taux de perméation max.

Comme la classe de poussières M, L ou H avec des exigences supplémentaires

Adapté pour

  • Poussières des classes d'explosion de poussières en zone 22

Application

  • Poussières de papier
  • Poussières de farine
  • Poussières métalliques (p.ex. aluminium)

La prévention est toujours la meilleure des protections

Une poussière qui ne voit pas le jour ne représente de risque pour personne. Il existe de nombreuses manières d’éviter la formation de poussières. Et si nous ne pouvons pas l’éviter, nous pouvons travailler par voie humide(arrosage ou humidification), l’aspirer ou l’empêcher de pénétrer dans nos poumons en portant des vêtements de protection et des masques respiratoires.

Un homme aspire la poussière

Comment vous protéger pour réduire l’exposition aux poussières ?

 

  1. Aspirer la poussière à la source
    De nombreux outils électroportatifs possèdent un embout pour être raccordés à un aspirateur. Les aspirateurs avec prise d’asservissement pour outil électroportatif démarrent automatiquement lorsque l’outil raccordé est actionné. Toujours utiliser un filtre approprié.

  2. Utiliser des méthodes de travail produisant peu de poussière, par exemple usinage par voie humide (arrosage ou humidification).

  3. Agréger la poussière avec de l’eau, comme par exemple lors de travaux de démolition et de ponçage à l’air libre.

  4. Utiliser des produits à faible émission de poussières, comme les granulés de mortier, le béton prêt à l’emploi et l’enduit fini.

  5. Éviter les déplacements de poussière inutiles. Utiliser de préférence des aspirateurs et des balayeuses aspirantes au lieu de balayer et de souffler à sec.

  6. Organiser et profiter des examens préventifs de la médecine du travail.

  7. Nettoyer régulièrement les lieux de travail, aérer suffisamment les zones de travail, garder les vêtements de travail propres.

  8. Éliminer les déchets immédiatement et sans générer de poussière.

  9. Vérifier régulièrement les performances d’aspiration des aspirateurs. Si besoin, nettoyer ou remplacer les filtres. Utiliser un aspirateur avec un décolmatage de filtre automatique pour disposer d’une puissance d’aspiration élevée et constante.

  10. Porter des vêtements de protection et des masques respiratoires. Pour les activités générant beaucoup de poussière mais même lors de faibles expositions, il est clair que vous devez toujours porter au moins un masque de protection adapté.

Pour plus d'informations :