Notre site Web utilise des cookies.

Une majorité de ces cookies est essentielle pour le bon fonctionnement du site. Vous pouvez bloquer ou supprimer ces cookies, mais ceci peut provoquer un mauvais fonctionnement du site. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies, nous vous invitons à lire les directives sur la protection de la vie privée.

Loading

Le monument d'Hermann – Detmold, Allemagne

Depuis 1875, le célèbre monument en l’honneur d’Hermann, « Hermannsdenkmal » se dresse à proximité de Detmold, au-dessus de la forêt de Teutberg.

1260_Kaercher_Hermann

La plus haute statue d’Allemagne est nettoyée tout en douceur

Depuis 1875, le célèbre monument en l’honneur d’Hermann, « Hermannsdenkmal » se dresse à proximité de Detmold, au-dessus de la forêt de Teutberg. Des souillures biologiques et des influences de l’environnement ont laissé des traces au fil des années sur ce site touristique si apprécié. En collaboration avec le propriétaire du monument, l’association régional Landesverband Lippe, l’expert en nettoyage Kärcher s’est chargé de ce projet afin de nettoyer le monument dans le cadre de son sponsoring culturel.

Les travaux ont duré quatre jours. A l’aide de plates-formes élévatrices et des nettoyeurs haute pression à eau chaude HDS 13/20-4 S et HDS 12/18-4 S, la végétation biogène telle que les algues, les lichens et les mousses, ainsi que les déjections animales, ont été enlevées en mode vapeur inoffensif pour les surfaces de grès de la base du monument mesurant près de 27 mètres de hauteur et de certaines sections de la statue. Sur la plate-forme qui fait le tour de l’étage inférieur, les résidus de la peinture appliquée par vandalisme ont été évacués.

Afin de sélectionner les méthodes et les paramètres de nettoyage appropriés pour préserver la qualité de la structure constructive initiale, des nettoyages d’essai avaient déjà été effectués en octobre 2015. En collaboration avec la Landesverband Lippe et l’administration des monuments de la ville de Detmold, on a opté pour un nettoyage complet à la vapeur. La température de l’eau atteint 145°C, ce qui permet de se débarrasser des particules biologiques résiduelles et des spores végétales dans l’espace poreux de la pierre et de ralentir considérablement leur réintroduction. On obtient un résultat de nettoyage optimal avec un débit d’eau réduit de moitié (environ 650 l/h). La pression superficielle à une distance de 10 à 20 cm entre les buses et la surface à nettoyer atteint 0,5 bar.