Notre site Web utilise des cookies.

Une majorité de ces cookies est essentielle pour le bon fonctionnement du site. Vous pouvez bloquer ou supprimer ces cookies, mais ceci peut provoquer un mauvais fonctionnement du site. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies, nous vous invitons à lire les directives sur la protection de la vie privée.

Loading

Nettoyage économique des véhicules utilitaires

Des véhicules utilitaires propres contribuent grandement à donner une impression positive d'une flotte de véhicules. Pour économiser des frais de main d'œuvre et gagner du temps, les exigences en matière de qualité et vitesse de lavage sont élevées. Du fait de leur taille et de leur nature, ces véhicules nécessitent non seulement une technique spéciale pour le lavage – mais les produits de lavage utilisés doivent aussi être adéquats pour pouvoir laver camions, poids lourds, bus, etc. de manière économique.

Nettoyage économique des véhicules utilitaires

Exigences en matière de nettoyage de véhicules utilitaires

Les exigences en matière de nettoyage de véhicules utilitaires sont élevées. Les salissures sur les camions et autres sont très variables selon leur finalité d'usage et le type de véhicule. C'est pourquoi la technique de lavage doit être en mesure d'éliminer de manière fiable et rapidement des salissures telles que des taches de goudron, d'huile et des projections de boue, mais aussi des dépôts saisonniers (par ex. sel d'épandage, pollens de fleurs, résidus d'insectes et de feuilles) – tout en traitant la surface du véhicule avec ménagement.

La diversité des matériaux constitutifs des véhicules utilitaires impose une contrainte supplémentaire. Ces matériaux sont notamment l'aluminium, les fibres de carbone et l'acier mais aussi le caoutchouc et divers plastiques. Il importe de nettoyer tous ces matériaux de manière fiable et avec ménagement en une seule et même opération de lavage.

Gain de temps et d'argent grâce au nettoyage automatisé

L'entretien automatisé contribue à économiser des frais de main d'œuvre et à gagner du temps. Une solution efficace qui s'impose est l'utilisation de portiques de lavage pour véhicules utilitaires et stations de lavage modernes équipés de nettoyeurs haute pression. Ces installations disposent d'une grande diversité de produits afin de pouvoir adapter le lavage de véhicule aux différentes exigences. Leur éventail d'applications va du prélavage manuel ou automatique, en passant par le lavage principal, jusqu'à l'entretien de finition. Des détergents spécialement formulés sont utilisés en conséquence, sans lesquels les exigences sévères en matière de lavage de véhicules utilitaires ne pourraient pas être satisfaites ou seulement en investissant beaucoup de temps. Il importe cependant que les portiques de lavage et stations de lavage soient adaptés aux véhicules du point de vue de leur type, du nombre et des dimensions.

En matière de véhicules utilitaires, trois questions décisives permettent de choisir l'équipement de lavage qui convient:

Le portique de lavage

Pour être en mesure de choisir l'équipement de lavage en matière de véhicules utilitaires, il faut d'abord déterminer les types de véhicules devant être lavés: les engins de construction à carrosserie spéciale sont difficiles à nettoyer et nécessitent le plus souvent un lavage au nettoyeur haute pression, car ils ne peuvent pas traverser les installations à portique. En guise d'alternative, il peut aussi être envisagé d'installer des arches d'aspersion stationnaires sans rouleaux-brosses pour ces véhicules. Contrairement aux installations à portique, ces arches ne ses déplacent pas, mais c'est le véhicule qui les traverse et est lavé sans entrer en contact. Les véhicules peuvent ainsi être lavés sans grande intervention manuelle. En revanche, le lavage des semi-remorques, bus ou camions / poids lourds avec aménagements pour caissons est beaucoup plus efficace avec des installations à portique stationnaires ou des stations de lavage mobiles à rouleaux-brosses.

Il faut de plus s'interroger si les systèmes de lavage seront utilisés pour son propre usage ou pour une activité commerciale complémentaire ou principale. Si l'usage propre est prioritaire, la taille et la configuration technique de l'installation de l'entreprise de transport est déterminée par le nombre et le type des véhicules. Si la flotte est à usage mixte, une combinaison de systèmes de lavage doit être envisagée. Il peut ainsi être pratique de disposer, outre d'une installation à portique ou d'une station de lavage mobiles à rouleaux-brosses pour poids lourds, également d'une installation de lavage manuel équipée de nettoyeurs haute pression.

Il en va de même pour l'activité commerciale. Dans ce cas, le choix des systèmes de lavage est déterminé par le nombre de véhicules attendus. Pour ce faire, il faut impérativement mener une analyse approfondie préalable du site (par ex. fréquence du site, nombre d'entreprises établies dans les environs disposant de flottes de véhicules utilitaires, situation concurrentielle régionale, réglementation en matière de nappe phréatique). 

La plupart des portiques de lavage proposés nécessitent un hall d'une taille suffisante équipé des installations d'approvisionnement en eau et d'élimination des eaux usées correspondantes ainsi que d'un raccordement triphasé (400 V). Avant d'installer le portique de lavage, il faut en outre vérifier si la taille du hall satisfait aux exigences des nombreuses prescriptions de sécurité émises par les associations professionnelles (directives relatives aux installations de lavage de véhicules ZH1/543). Ce à quoi vient souvent s'ajouter la planification et l'acquisition d'un système de recyclage des eaux de lavage. Si l'installation dans un hall n'est pas possible, les portiques de lavage pour poids lourds peuvent être construits en plein air. Il convient alors de prévoir des dispositifs anti-éclaboussures. Il faut également tenir compte des emplacements prévus pour l'accès, l'entretien préalable et de finition: Si les aires et halls de lavage sont facilement accessibles même aux heures de pointe, sans grandes manœuvres, l'impact sur la satisfaction des clients et par conséquent la fréquence des passages est positif.

Trois étapes pour un véhicule propre

Étape 1: Prélavage

Un nettoyeur haute pression est préconisé pour le prélavage des véhicules utilitaires. Avant d'acheter, il faut s'interroger si un appareil mobile ou stationnaire est requis. Il convient également de choisir entre nettoyeurs haute pression à eau froide et eau chaude.

  • Les appareils mobiles sont moins chers et compte tenu de leur mobilité, conviennent également pour bon nombre de tâches (spéciales) comme pour le nettoyage de l'atelier. Il faut néanmoins tenir compte des temps de préparation plus longs. De même, la capacité en consommables, que ce soit carburant ou détergent (env. 10 à 20 l) est limitée selon les systèmes.
  • Les nettoyeurs haute pression stationnaires présentent l'avantage qu'ils peuvent consommer de l'énergie (courant / gaz / fuel) de manière illimitée pour chauffer l'eau. De plus, les câbles et conduites sont toujours rangés, et les réservoirs de produits de lavage étant plus grands, il faut moins souvent les remplir.

Le prélavage s'effectue au moyen d'un nettoyant alcalin pour camions et bâches. L'agent de pré-aspersion pour stations de lavage à rouleaux-brosses et haute pression favorise le ramollissement et l'élimination des salissures particulièrement tenaces comme la graisse lubrifiante, la suie, l'huile, le goudron, les résidus d'insectes et le voile grisâtre dû à la pollution. Le détergent actif s'applique dilué par pulvérisation soit avec des nettoyeurs haute pression suivant le dosage requis, soit par le biais d'un système de dosage de l'installation à portiques de lavage. Si nécessaire, un nettoyant de jantes alcalin peut être appliqué sur les roues. 

Une solution alternative consiste à installer un dispositif de pulvérisation préalable de détachant intensif sur le portique de lavage. Ainsi, en fonction du degré de salissures, le pré-nettoyage manuel n'est plus indispensable.

Lavage haute pression manuel

Étape 2: Lavage principal

Lors du lavage principal consécutif au prélavage, les saletés préalablement ramollies sont éliminées du véhicule par trois rouleaux-brosses rotatifs avec apport d'eau et un shampoing ou une mousse de nettoyage actif. Leur combinaison de principes actifs favorise la glisse des rouleaux-brosses et préserve ainsi les surfaces du véhicule. La pression d'appui des brosses latérales s'adapte individuellement selon le type de véhicule, et garantit ainsi, grâce à un suivi précis des contours, un résultat de lavage optimal.

Après le lavage principal vient le rinçage, lors duquel les derniers restes de saletés et résidus de détergent sont éliminés.

En guise d'alternative, le lavage principal peut aussi se faire à l'aide d'une installation mono-brosse à commande manuelle. Elle permet de nettoyer des véhicules jusqu'à une hauteur de 4,20 m et est particulièrement indiquée pour un nettoyage complet (côtés, avant et arrière), rapide et approfondi de petites flottes de jusqu'à 15 véhicules.

Nettoyage de poids-lourds

Étape 3: Entretien de finition des véhicules

Pour l'entretien de finition des poids lourds, un programme supplémentaire peut encore être choisi pour finir, par exemple l'application d'une couche de cire lustrante. Celle-ci protège la peinture des influences environnementales néfastes telles que la poussière, les pluies acides ou encore les déjections d'oiseaux agressives. Par ailleurs, les cires préviennent la corrosion, car elles pénètrent dans les fentes et les creux, là où l'eau peut s'infiltrer, et forment un film de protection au séchage. Les autres avantages sont que la saleté adhère moins à la peinture, que le véhicule garde plus longtemps un aspect entretenu et que son nettoyage est facilité.

De plus, la cire liquide à pulvériser a fait ses preuves en matière de conservation et d'entretien de la brillance de l'ensemble du véhicule. Comme elle est insensible à la qualité de l'eau, elle ne laisse pas de taches après le lavage même sans soufflerie post-lavage. Ledit «cuir liquide» a été mis au point pour les installations de lavage sans séchage par soufflerie et en particulier pour les véhicules ayant de grandes surfaces vitrées. Ce produit déperlant permet à l'eau de lavage de s'écouler de la surface du véhicule et des vitres sous forme de film fin sans laisser de taches.

Séchage optimal

Économies grâce à un procédé chimique adéquat

Pour réduire la consommation d'eau propre, la plupart des installations de lavage de véhicules utilitaires ont recours à un système de recyclage des eaux usées. Celui-ci filtre les particules de saletés et les sépare de l'eau sanitaire, les évacue et réinjecte de l'eau épurée dans l'installation – ceci permet de réduire la consommation d'eau fraîche jusqu'à 85 pour cent. Néanmoins, pour traiter l'eau sanitaire de manière efficace et assurer un fonctionnement sûr de l'installation de lavage, il importe d'opter pour le procédé chimique adéquat. Car le bon fonctionnement des systèmes de bassins avec dépôt de boue, de filtration fine et de gestion de l'eau sanitaire est seulement assuré s'il n'est pas entravé par les substances chimiques. Il est en la matière toujours recommandé de respecter les prescriptions du fabricant.

En optant pour le procédé chimique adéquat, les exploitants d'installations de lavage peuvent réaliser de belles économies: moyennant des dispositifs complémentaires, qui au besoin peuvent être sélectionnés individuellement, l'eau est économisée, l'installation fonctionne mieux et est plus rapidement amortie. Les clients en profitent également, car une installation de lavage dotée de programmes et de produits de nettoyage coordonnés fonctionne à son plus haut niveau avec un plus faible impact environnemental – et contribue ainsi à la longévité du véhicule et à la satisfaction du client.

Recyclage de l'eau pour le nettoyage de véhicules utilitaire

[A] Évacuation des eaux usées par l'intermédiaire d'un système de bassins dans la canalisation | [B] Évacuation des eaux usées par l'intermédiaire d'un réservoir d'eau recyclée dans la canalisation

Cycle de recyclage: Les eaux usées s'écoulent par le biais du bassin de décantation [1] dans un bassin d'accumulation par pompage [2]. De là, l'eau est automatiquement pompée à travers le filtre à sable (média filtrant) [3] à contre-courant dans le réservoir d'eau recyclée [4] et remise à disposition du processus de lavage par le biais d'une pompe d'alimentation [5]. L'eau excédentaire peut être dirigée dans la canalisation par pompage à partir du trop-plein du bassin d'accumulation, selon les dispositions légales, soit directement, soit par l'intermédiaire d'une installation d'épuration [6]. En option, les eaux usées peuvent aussi être dirigées directement à partir du réservoir d'eau recyclée dans la canalisation [7]. Dans ce cas, il n'existe pas de liaison entre les bassins d'accumulation par pompage et la canalisation.

Ceci pourrait aussi vous intéresser

Le nettoyage de sols industriels

Le nettoyage de sols industriels

Les sols industriels exigent une attention particulière, et ce tant lors de la pose que lors de leur revêtement, nettoyage et entretien. Le choix de la bonne méthode de nettoyage dépendant essentiellement de la nature des sols.

EN SAVOIR PLUS

PPA: prévention par nettoyage

PPA: prévention par nettoyage

Après l'apparition de la peste porcine africaine (PPA) en Belgique en septembre 2018, le virus s'est progressivement étendu à toute l'Europe centrale. Néanmoins, en procédant à un nettoyage adéquat des exploitations, les agriculteurs peuvent contribuer de manière substantielle à protéger leur cheptel.

EN SAVOIR PLUS

Concept de nettoyage AIDA

Pas de peur des bolides

La propreté irréprochable requiert plus qu’un balai à franges et un aspirateur à main. AIDA Cruises en est bien conscient: dans le cadre d’une collaboration de longue durée avec Kärcher, un concept de nettoyage détaillé parfaitement adapté a été développé.

EN SAVOIR PLUS